Diktatur

Traduction proposée : dictée publique

Traductions alternatives : dictature

Définition : La dictée publique est la principale fonction exercée à la Diète d’Empire par l’archevêque-électeur de Mayence en tant qu’archichancelier d’Empire. Il revient en effet à Mayence, ou plutôt à son représentant, de dicter aux envoyés des autres états d’Empire tous les textes nécessaires à la bonne marche des débats de la Diète, y compris les propositions ou mandats de l’Empereur, mais aussi les mémoires ou informations que les différents immédiats jugent nécessaires d’adresser à l’assemblée. Cette dictée publique (au sens strict : l’envoyé de Mayence lit à haute voix et les autres copient) est censée assurer l’authenticité des textes et, officiellement, seuls les textes dictés peuvent ensuite être expédiés dans tout l’Empire, aux mandants des envoyés à la Diète. Jusque dans les années 1670, même les textes imprimés sont dictés ; ensuite, il est admis qu’une distribution vaut dictée publique. L’archichancelier est tenu à l’impartialité, il lui est difficile de refuser de dicter, mais il peut retarder cette procédure en particulier pour des problèmes de forme (non respect des titulatures, expressions contraires au droit d’Empire, etc.). Parfois, ce sont même des documents provenant de l’Empereur ou de son commissaire principal à la Diète qui ont ainsi du être revus avant de pouvoir être dictés. L’archivage des documents par l’archichancellerie va de pair avec la dictée publique.

Le droit de dictée est donc essentiel au bon fonctionnement de la Diète et lui assure un rôle, en partie informel, de « bourse aux informations » dans l’Empire. Il existe d’autres  dictées publiques partielles (par exemple par la Saxe au sein du Corpus Evangelicorum) dont Mayence s’emploie à limiter l’ampleur, la légitimité et les effets.

Problèmes de traduction : Bien que « dictature » semble constituer la traduction la plus évidente, la polysémie du terme (qui existe également en allemand) dissuade de la proposer ici, d’autant qu’elle donnerait une image exagéré du rôle de Mayence à la Diète. D’un autre côté, dictée est un mot un peu faible, qui semble suggérer un simple procédé, et non une procédure. Une solution est d’employer ici « dictée publique » selon le nom latin de dictatura publica.

CD