Landesherrschaft

Traduction proposée : pouvoir territorial

Traduction alternative : qualité de prince territorial

Définition : Le pouvoir territorial désigne l’ensemble des prérogatives exercées par le prince territorial (Landesherr, littéralement « maître du pays » ou « du territoire »). Proche de la supériorité territoriale, le concept de pouvoir territorial lui est cependant antérieur. Les historiens se sont divisés, durant la première moitié du 20e siècle, pour savoir s’il fallait faire dériver le pouvoir territorial du pouvoir royal, ou bien, dans une hypothèse  davantage endogène, si son origine était à chercher dans le pouvoir comtal. Toujours est-il qu’il est l’expression à la fois de la construction des territoires au cours du Moyen Âge et de l’époque moderne, et de la singularité d’une forme de pouvoir qui ne saurait être simplement rabattue sur une forme étatique. La détention du pouvoir territorial est, le plus souvent, corrélée au statut d’état d’Empire et à l’immédiateté d’Empire. Pourtant, un nombre non négligeable de cas dérogent à ces équivalences, qui ne sauraient donc être considérées comme systématiques.

Problèmes de traduction : La Landesherrschaft ou Territorialherrschaft désigne en même temps la qualité du prince territorial et l’ensemble des prérogatives exercées à ce titre. Selon les contextes, il faut donc la traduire par l’un ou l’autre terme, car le français oblige à préciser. L’existence des deux termes, Landes– ou Territorialherrschaft, qui fonctionnent comme synonymes, constitue un glissement révélateur de l’évolution de la conception du « territoire » durant la seconde modernité.

RR