Prinz

Traduction proposée : prince

Traduction alternative : /

Définition : Le terme est étroitement lié à celui de Fürst, mais il désigne une réalité bien différente : en effet, dans le cadre du Saint-Empire, on désigne le plus souvent ainsi (ou par son équivalent féminin Prinzessin), tout descendant d’une maison princière (Fürstenhaus) ne régnant pas (ou pas encore), mais disposant de la même dignité nobiliaire que le régnant. Il ne s’agit donc pas, dans ce sens précis, d’un titre nobiliaire – à l’inverse de Fürst – mais bien d’une position dans une Maison. Celui qui suit dans l’ordre de succession est alors appelé Kronprinz (littéralement prince de la couronne) ou parfois königlicher Prinz (prince royal) s’il peut espérer une couronne royale – ce qui est le cas surtout des princes-électeurs de Saxe, de Brandebourg et de Brunswick-Lunebourg, respectivement à partir de 1697, 1701 et 1714 – de Kurprinz dans le cas des principautés-électorales, et enfin de Erbprinz pour les simples principautés.

Il persiste toutefois une ambiguïté dans le terme qui peut parfois aussi renvoyer à un véritable titre de noblesse, celui que pouvait porter une Maison détenant un territoire ayant le statut de principauté, et qui était alors souverain. Le plus célèbre exemple, dans le contexte de l’Empire, est sans doute celui du prince Eugène de Savoie qui est bien appelé « Prinz Eugen » en référence à son appartenance à la Maison de Savoie, qui détient alors la principauté de Piémont. En droit, les deux acceptions du terme sont toutefois bien différentes et à distinguer l’une de l’autre dès lors que, dans le cas du titre de noblesse, le souverain lui-même se fait appeler prince.

Problèmes de traduction : Le terme Prince peut également servir à traduire l’allemand Fürst, qui ne renvoie pourtant pas à la même réalité.

SS