Reichsmatrikel

Traduction proposée : matricule d’Empire

Traductions alternatives : /

Définition : Il s’agit de la liste des membres immédiats de l’Empire – liste nécessaire pour savoir qui est convoqué à la Diète, ou surtout qui est censé fournir à l’Empereur l’aide militaire et financière qu’il est en droit d’exiger, primitivement pour aller se faire couronner à Rome (mois romains) puis pour défendre l’Empire, en particulier contre les Turcs. Il semblerait qu’établir cette liste soit une pure formalité. Il n’en est rien. D’une part, certaines représentations symboliques de la composition de l’Empire, fondées sur un bel équilibre hiérarchique de ses membres (illustré par l’image du Quadernion) et en partie fictives, conservent longtemps leur prestige. D’autre part, les frontières de l’Empire demeurent des marches assez floues où le maintien de prétentions historiques et la réalité des obédiences créent des situations très ambiguës.

En outre, le statut d’immédiateté est parfois controversé, certains territoires, bien que placés sous la suzeraineté d’un de leurs voisins, revendiquant cette dignité : des conflits à ce sujet perdurent jusqu’à la fin de l’Empire. Les aléas dynastiques compliquent encore la chose : une principauté divisée entre plusieurs héritiers devient-elle automatiquement autant de principautés autonomes, toutes inscrites sur la liste ? Que devient un territoire échu par héritage à une autre dynastie, est-il incorporé dans la principauté de cette dernière, ou a-t-il encore toute sa place sur la matricule ? Toutes ces difficultés sont avivées par les intérêts contradictoires des intéressés : pour l’éminence du statut et pour faire valoir ses intérêts à la Diète, il faut en être. Pour ne pas payer les impôts d’Empire, il est bon de ne pas y figurer. On ne parvint donc qu’une fois à s’accorder sur une matricule : en 1521, à la Diète de Worms. Encore comportait-elle de nombreuses pommes de discorde. Par la suite, toute tentative de révision sérieuse échoua. La matricule d’Empire est donc un excellent exemple de fiction juridique, la réalité du nombre des immédiats évoluant en fonction des circonstances, des intérêts de chacun et des listes établies au cas par cas.

Problèmes de traduction : il doit être bien noté que matricule est ici au féminin.

CD