Landgrafschaft

Traduction proposée : landgraviat

Traductions alternatives : /

Définition : Comme le margrave (cf. margraviat), qui domine une partie frontalière de l’Empire, le landgrave (littéralement traduit : « comte du pays ») est un haut dignitaire royal ou impérial exerçant, au Moyen Âge, le droit de justice dans une circonscription particulière qu’il a reçu comme fief. Initialement installés par le pouvoir impérial pour réduire la puissance des anciens ducs des tribus germaniques, les landgraves possédèrent souvent d’autres droits régaliens plus importants qui réduisirent ainsi le poids de la dignité dans l’exercice du pouvoir de ceux qui la détinrent (c’est notamment le cas des nombreux landgraviats en Lorraine, en Souabe ou en Suisse). Deux exceptions à cette règle existent pourtant : les landgraviats de Thuringe et de Hesse, donnés comme fiefs au 12e siècle aux Ludowinger. Disposant de nombreux autres droits seigneuriaux et comtaux, ceux-ci réussirent par la suite à se servir du rang pour asseoir leur pouvoir dans ces régions situées à l’extérieur de leurs possessions initiales, et pour s’imposer face aux nobles locaux qui, finalement, durent reconnaître leurs droits quasi ducaux et correspondant au rang d’un prince d’Empire. Ici, le titre de « landgrave » devança donc en fait tous les autres titres et dignités pour exprimer une supériorité face aux autres comtes et seigneurs de la région. Obtenu en 1264 par les Wettins, le titre de landgrave de Thuringe sera cependant peu à peu relégué au second plan au profit du titre plus important de duc de Saxe (à partir de 1423). En Hesse, en revanche, le prince territorial le portera jusqu’au 19e siècle.

Problèmes de traduction : La langue française connaissant depuis longtemps les termes de « landgraviat » et « landgrave », versions francisées de Landgrafschaft et de Landgraf, il ne semble guère nécessaire d’en proposer d’autres traductions.

FB