Altes Reich

 

Traduction proposée : Saint-Empire moderne

Traductions alternatives : /

Définition : Il s’agit d’une expression d’historienne ou d’historien qui repose sur une rétroprojection : personne dans le Saint-Empire à l’époque moderne n’a parlé d’Altes Reich, de même que personne sous l’Ancien Régime n’a parlé d’« Ancien Régime ». Dans les deux cas l’expression est une rétroprojection : l’Altes Reich n’est vieux qu’au regard du « jeune » empire bismarckien, sans parler du Troisième Reich. Pour autant, cette expression est probablement la plus répandue, dans les titres et les ouvrages consacrés au Saint-Empire à l’époque moderne (de la Réforme de l’Empire en 1495 à la fin du Saint-Empire en 1806). Pour désigner la période 16e-18e siècles, l’allemand utilise « Frühe Neuzeit », voire, directement en français, « Ancien Régime ». Pour désigner l’objet institutionnel et politique qu’est le Saint-Empire, « das Reich » (l’Empire) se rencontre plus fréquemment que la titulature complète existant depuis la fin du 15e siècle (Saint Empire romain germanique, Heiliges Römisches Reich Deutscher Nation), et la version courte la plus utilisée par les collègues allemands est « Empire romain » (Römisches Reich) mais jamais « saint Empire ». La spécificité de Altes Reich est donc de désigner à la fois la période et l’objet.

Problèmes de traduction : Une traduction littérale est impossible : l’« ancien Empire » dans l’historiographie française renvoie aux débuts de l’Égypte des pharaons – en allemand aussi d’ailleurs, mais le risque de confusion y est manifestement moins grand. « L’Empire » tout court éveille avant tout des échos napoléoniens. L’usage s’est imposé dans l’historiographie moderniste française d’utiliser « Saint-Empire » (le trait d’union visant, par parallélisme avec la toponymie française, à bien indiquer que « saint » n’est pas ici un qualificatif !) et de préciser, quand il le faut, « moderne » puisque c’est bien de la période moderne qu’il s’agit. Napoléon étant plus loin d’eux, les médiévistes utilisent davantage « l’Empire » tout court. Aussi bien est-il le seul en Europe jusqu’en 1804 – ce qui permet de rappeler que parler d’« Empire d’Autriche » avant 1804 et d' »Empire austro-hongrois » avant 1867 est un anachronisme total.

Christophe Duhamelle